Yggdrasil, tome 2 : La Rébellion de Myriam Caillonneau

Auteur : Myriam Caillonneau
Éditions : Autoédité
Nombre de pages :  616 pages
Année de parution : 2016
Résumé :

« Nayla Kaertan est l’Espoir qui doit libérer la galaxie.
Elle a sauvé Olima, sa planète, et assume désormais son rôle. Elle comptait sur Dem pour l’aider dans cette tâche impossible, mais elle a découvert sa véritable identité et cette révélation a tout changé.
Alors que commence la guerre, le séduisant officier en second de la rébellion, Tiywan, lui offre amitié et amour, mais peut-elle se fier à lui ?
Guidée par Yggdrasil, ce lieu mystérieux où se joue le destin des mondes, Nayla conduit son armée de victoires en victoires. Pourtant, rien n’est joué dans cet univers où elle ne semble être qu’un pion manipulé par des forces supérieures.
»

Ma critique :
 
Merci à Marion Caillonneau pour sa confiance et également de m’avoir confié la lecture de sa trilogie !
 
J’avais hâte de continuer ma lecture, et de découvrir « la suite », s’il y a un fait avec les trilogie et saga..Si j’accroche je n’aime pas attendre ahah ! Sachez que ma curiosité, fut rapidement comblée et que j’ai aimé poursuivre cette aventure, découvrir de nouveaux personnages ainsi que de retrouver des personnages importants..Puisque le précédent tome m’avait laissée sur ma faim.. ! Les rebondissements et l’action, sont, toujours présents à mon plus grand plaisir.
 
Si vous n’avez pas lu ma chronique sur le tome 1 qui est ici : http://deslivresetmoid.eu/yggdrasil-tome-1-la-prophetie-de-myriam-caillonneau/ je vous invite à le faire. On quittait la lecture sur une révélation choque où on laissait Nayla Kaertan, et Dane Mardon « se découvrir ».
Il faut dire qu’on à nouveau une superbe couverture, représentant les deux personnages principaux découverts au premier tome : Nayla et Dane.
Nous avons en soit deux grandes parties : la première, tourne autour de Dem, avec toutes les interrogations le concernant, la seconde,accélère d’un coup ne nous laissant pas le temps de reprendre ses esprits.

Le second tome commence sur la découverte de la véritable identité de Dem, même si Nayla est était persuadée, je pense que c’est psychologique et qu’elle ne pouvait tout simplement pas se l’avouer.
Dem ne sera pas en position de force, et subira les assauts du don de Nayla pour s’introduire dans l’esprit de ce dernier.

On a bien sûr peur pour lui, peur que ce personnage disparaisse si Nayla le souhaite…
Nayla, ne peut accepter le fait que Dem l’ai trahie sur son identité, sur certaines choses.. Elle va devoir être alliée avec Dem, cette même personne qui a ôté tellement de vies ; diriger la rébellion d’une main de fer dans un gant de velours et surtout de libérer les personnes qui sont sous l’emprise de Dieu, et de tuer ce dernier de n’importe quelle façon qu’il soit.

Mon petit faible pour DM, persiste encore et toujours, on apprend à le découvrir.. par des flash backs, on y découvre son passé, tout au long du récit. Nous aidant à mieux comprendre le personnage tant mystérieux qu’il était au tout début !
Ses jeunes amis, ses frères d’armes et surtout son enfance.. On le trouve attachant, si ce n’est pas déjà fait, on y voit plus clair à propos de lui, son caractère.
 
La première partie peut être assez ennuyeuse pour certains lecteurs dans le sens où de nombreuses informations sont données, mais le lecteur souhaiterait savoir la suite, en effet de nombreuses interrogations se posent au fil du récit. Ce ne fût pas mon cas, j’ai adoré découvrir le passé de notre Dem, et bien que l’auteure prenne son temps sur les flash-back ceci ne durent pas longtemps puisque l’action reprend de plus belle. Lorsque j’ai commencé ce roman, je ne m’attendais pas à avoir autant d’émotions naître en moi, on est assez proches des personnages, ressentant leur souffrance..et autres émotions, j’ai eu plus d’une fois une petite larmichette à l’œil. Les émotions, elles, s’enchainent ne nous laissant pas le temps de nous habituer à une situation, puisque chaque évènement s’enchaine assez rapidement.
 
Des personnages, m’ont d’ailleurs beaucoup marquée, en premier Dem, Nayla, notemment. Je ne sais pas encore quoi penser de Tiywan, j’attends d’en savoir plus quant au personnage et à ses intentions, il ne faut pas oublier le contexte.. Et le fait que personne ne puisse se faire confiance ! 
Comme lors du premier tome je suis toujours aussi proches des personnages, j’étais assez mitigée quand au personnage de Nayla, mais nous avons un personnage plus mature..plus déterminé que jamais !
 
La plume de Myriam, est, toujours aussi belle..fluide, j’aime tout de ce roman. J’aime tellement ce roman que je n’y vois que les côtés positifs, certains pourraient voir en la longueur un désavantage..que neni ! La Science-fiction, mais aussi les sujets sont parfaitement menés, le lecteur sent les recherches et surtout le travail derrière, non négligeable.
L’univers, les personnages..Non je n’ai vraiment rien à redire !

Je n’en dirai pas plus, ne voulant spoiler, si ce n’est que le coup de cœur est confirmé. Je ne trouve pas la suite « moins » bien, au contraire !

Citation:

– « Vous aviez l’air si… triste, si perturbée… Que vous a-t-il dit, si je puis me permettre ?
– Rien que la vérité. Que je ne peux pas sauver tout le monde et que pour se débarrasser des coupables, il faut accepter de perdre des innocents. « 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *