Les chroniques de Nadia Tesla, tome 1 : Le garçon qui venait du réacteur 4

Auteur : Orest Stelmach
Éditions : Smart Cat
Nombre de pages :  402 pages
Année de parution : 2017
Résumé :

« Lorsqu’un étranger prétend avoir connu son père durant sa jeunesse en Europe de l’Est, Nadia accepte de le rencontrer, et assiste à son exécution en pleine rue. Dans son dernier souffle, il lui révèle un indice incompréhensible, un indice qui envoie Nadia dans une chance au trésor entre New York et l’Ukraine, terre de ses ancêtres.

Elle y rencontrera un allié improbable: Adam, jeune prodige de hockey sur glace qui s’entraîne sur les bassins de refroidissement gelés de Tchernobyl. Traumatisé physiquement et psychologiquement par les radiations, Adam cache un secret qui pourrait changer le cours du monde… à condition que Nadia le protège assez longtemps.»

Ma critique :
Je tiens à remercier Livraddict ainsi que les éditions Smart Cat pour ce partenariat !
Je voulais à nouveau sortir des chemins habituels avec cette lecture , et je fût agréablement surprise ! La couverture est simple, jolie, et cache bien des mystères. Mais qui est ce garçon sur la glace ?
Nadia Tesla une jeune Ukrainienne Américaine, est un jour contactée par un homme disant connaître son père, mais ceci est une excuse, elle recueillera ses dernières paroles puisque celui ci reçu une balle. Ses dernières paroles furent de lui annoncer de retrouver son oncle, et qu’il y a des millions à la clé. Qui refuserait cela ? Nadia est fauchée, et songe à tout ce qu’elle pourrait faire avec cet héritage. Cependant, ce que la jeune femme croit avoir entendu s’avère faux, je dois avouer que ce fût une surprise , que mon envie de poursuivre suite à cette révélation se révéla plus accrue.
Viennent s’ajouter à cette course, la mafia Ukrainienne. La jeune émigrée avait démantelé il y a des années un trafic, elle a une dette et leur doit beaucoup d’argent à cause d’un trafic d’art.
Poursuivie, elle fera tout pour sauver sa peau, découvrira des zones d’ombres sur sa famille, sur un cousin caché dans « La zone » qui est l’espace interdit autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl. J’ai beaucoup aimé l’ambiance tournant autour de Tchnerbyl,triste, abandonné… Où certaines personnes ont continué d’y vivre parce que c’était chez eux, malgré les radiations comme l’Oncle de Nadia. Le fait que les animaux et espèces disparues proliférant fût aussi une réelle surprise. 
Pour ce qui est des personnages, j’ai eu du mal à m’y attacher..Nadia, par moments m’énervait en sentait qu’elle se souciait peu du garçon au départ, et pensait davantage aux avantages qu’il pouvait lui apporter, j’ai eu la sensation qu’elle pouvait sans aucun mal tourner sa veste. J’ai eu du dégoût pour les autres voleurs, et dirigeants du crime organisé, il n’y en a aucun qui m’a convaincue, aucun ne semble attachants et à mes yeux il est dur de les différencier. J’aurais cependant aimé que l’Oncle revienne à la surface et s’oppose aux autres comme « gentil » voleur.
Il aurait alors protégé son fils et sa nièce.
J’ai eu du dégoût pour l’entraîneur d’Adam, un personnage abjecte qui faisait tout pour l’anéantir que ce soit psychologiquement ou physiquement. Je fus bien contente lorsque le neveu de Nadia décida de s’enfuir, mais avec crainte.
Pour moi mon coup de cœur fût Adam, un jeune homme talentueux, doutant de lui ainsi que de ses capacités. Il n’a pas souvent été aimé, souvent repoussé. On se moqua de lui, sur ses différence et il subit le regard des autres puisqu’il avait vécu à Tchernobyl, il n’avait pas les mêmes oreilles qu’eux : elles sont semblables à des dents de requin.
Pour moi ce fût une agréable poursuite, si vous aimez les courses poursuites, les thrillers dans des lieux improbables ce livre est fait pour vous. J’ai beaucoup aimé ce road trip.
Mais le rythme fût assez lent, les chapitres souvent étaient mal coupés.
Citations :
– Mais les loups en attendent davantage. Ils veulent se protéger contre la prochaine catastrophe nucléaire.
Les animaux sentent ces choses.
Tu as déjà vu un chat s’enfuir d’une maison avant une tempête ? Peut-être que le réacteur 4 va exploser encore une fois. Peut-être que ce sera l’un des autres réacteurs. Ou un terroriste. Ou une guerre nucléaire. Mais ça va arriver. Les loups nous indiquent que ça va arriver.
Je lui attribue la note de 14/20 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *